Ça fait un petit moment que je vois fleurir de nombreuses recettes sucrées réalisées avec de l’Aquafaba pour remplacer les blancs d’œufs. Sur les réseaux, mais aussi dans la restauration.

En effet, une fois fouetté, l’Aquafaba s’apparente vraiment aux blancs en neige. Cette texture permet de réaliser différents desserts comme des meringues, ou des mousses.

Qu’est-ce que l’Aquafaba ?

Il s’agit de l’eau de cuisson ou du jus de conserve que l’on récupère des légumineuses et en particulier des pois chiches.

Qui n’a pas entendu parler de la mousse au chocolat au jus de pois-chiche ?

Pourquoi faut-il éviter l’Aquafaba ?

Que pensez-vous des boîtes de conserves ?

À choisir entre un légume frais ou en boîte, je pense que l’on est d’accord pour privilégier le frais. 

En effet, les légumes (tout comme les fruits) sont fragiles : leurs vitamines et minéraux s’envolent très rapidement une fois cueillis, épluchés, découpés ou cuits… Pour les conserver en boîte, ils subissent un minimum de traitement (cuisson, ajout de sel ou autres substances…), cela impacte directement la qualité du produit. 

À cela, s’ajoute la composante de la boîte en elle-même. Pour éviter qu’elle ne s’oxyde au contact des matières liquides, on peut retrouver des PBA ou du bisphénol (bien que le « A » ne soit plus censé apparaître depuis 2015, il a été remplacé par le « S » qui ne séduit pas pour autant les scientifiques). 

D’ailleurs la mention « rincer et égoutter avant de consommer » apparaît systématiquement sur les emballages. En revanche, il est plus rare de lire : « sans PBA ou bisphénol ». 

Pour info : les PBA et bisphénols sont des perturbateurs endocriniens, cela veut dire qu’ils sont capables de dérégler le fonctionnement hormonal d’un être vivant. 

D’autre part, les boîtes de conserves contiennent proportionnellement beaucoup de sel (pour la conservation). 

Les légumes secs

Vous n’achetez pas de boîte, votre attention se porte plutôt sur les légumes secs ; sachez qu’en utilisant l’eau de cuisson, vous êtes également à contre-sens, puisque l’on connaît aujourd’hui l’importance du trempage des légumineuses. Ou peut-être pas ? 

Le trempage ne sert pas qu’à réduire le temps de cuisson… Le trempage permet d’éliminer un maximum d’acides phytiques, de lectines ou de saponines (entre autres). Il s’agit d’inhibiteurs d’enzymes ou plus communément appelés « anti-nutriments ». 

Le problème, lorsque l’on ingère l’eau de cuisson ou le jus de pois chiche (ou un autre légume sec), s’en ressent directement sur la digestion qui s’avère plus difficile, en conséquence, on note des ballonnements (gazs) et une mauvaise assimilation des nutriments par le corps. Ce qui, en excès ou consommés sur du long terme a un impact négatif sur votre état de santé général. 


En récupérant l’eau de cuisson, vous récupérez tout le « poison » du produit. 

Conclusion

Je pense que l’on peut manger de tout, mais dès lors qu’il y a excès, cela devient problématique.

Si vous consommez de l’aquafaba de manière occasionnelle et que vous adorez ça ; fort bien.

Cependant, n’oubliez pas que c’est la dose qui fait l’excès.

Si vous intégrez l’Aquafaba à vos recettes, juste parce que vous pensez que c’est plus « healthy », alors vous vous mettez le doigt dans l’œil.

J’espère que cet article vous a été utile. N’hésitez pas à le noter avec les étoiles en haut à gauche ou à me laisser un commentaire !

A bientôt !

Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *