Le robot multicuiseur Cookeo : on le voit partout, mais que vaut-il vraiment ? Est-il indispensable ? Je vous donne mon avis, vous saurez tout. 

J’ai récemment fait l’acquisition d’un robot Cookeo. Et … oh la la, c’est génial ce truc ! Le cookeo fait tout pour vous, ou presque : il n’épluche pas encore les légumes à votre place, mais bon, je crois qu’on ne peut pas lui en vouloir. 

Présentation du Cookeo CE704110

Il s’agit d’un multicuiseur intelligent. Le robot cookeo est doté de 6 modes de cuisson : vapeur, dorer, mijoter, douce, réchauffer. Mais, sa grande particularité réside dans le fait de pouvoir effectuer une cuisson très rapide des aliments, sans les abîmer, grâce au mode de cuisson sous pression.

Réaliser une compote en moins de 5 minutes ? C’est possible. Cuire une portion de poisson en 3 min, tout en gardant le côté tendre ? ça marche aussi.

Le second argument de vente de ce robot est qu’il détient une centaine de recettes pré-enregistrées, dans son écran de contrôle, ce qui vous permet de cuisiner comme une petit chef, même si la cuisine ce n’est pas votre truc !

Autre chose : le robot vous permet de garder un plat au chaud, ou de mettre en place un départ différé de vos cuissons. Vous pouvez donc partir à la salle de sport (ou ailleurs hein, ceci est un exemple), et Cookeo s’occupe du reste. A votre retour le plat sera prêt à être dégusté ! Elle est pas belle la vie ?

Où commander votre robot Cookeo ? 

Personnellement, j’ai acheté mon robot cookeo sur Amazon. La commande a été effectuée le jeudi soir, et je l’ai reçu le samedi matin de la même semaine : délai de livraison imbattable ! Le produit était bien emballé et est arrivé en très bon état. 

J’ai choisi celui-ci: Cookeo CE704110, le basique, classique, et facile d’utilisation. Il fait très bien son job, rien ne sert de chercher les multiples options. Cliquez ici pour plus d’infos ou le commander.

Première utilisation

Une notice explicative est fournie avec le Cookeo, bien entendu. Les premières étapes sont très simples, il suffit de sortir tous les éléments du carton et de vérifier qu’il y a bien tout : le robot (difficile de le louper), la cuve de 6L, le panier vapeur et le câble d’alimentation. 

Ensemble des éléments Cookeo

Retirez toutes les étiquettes autocollantes. Puis procéder au lavage, à l’eau tiède et savonneuse, des différents éléments. 

Ne passez pas le robot en entier sous l’eau ; seuls la cuve, le panier vapeur et le couvercle (démontable-suivre la notice) ont besoin d’être lavé.

 Essuyez bien le matériel et remettez tout en place, dans le robot (le panier vapeur n’est pas forcément à ranger dedans). 

Branchez votre appareil. Vous avez juste à choisir le langage parmi la sélection des langues proposées. Et puis, vous pouvez découvrir les fonctionnalités de l’appareil. 

Intérieur du robot cookeo (cuve, panier vapeur, câble d’alimentation)

Cliquez ici pour plus d’infos ou le commander.

Fonctionnalités du robot Cookeo 

Quatre fonctionnalités apparaissent sur l’écran de contrôle. 

Ingrédients 

La liste de tous les ingrédients que vous pouvez cuisiner apparaît alors classée par catégories (viandes, légumes, céréales…) puis par ordre alphabétique. J’ai été surprise de voir que l’on peut cuire un poulet entier ou en morceaux. La cuisson est très précise puisque pour chaque ingrédient, le robot vous fait entrer le poids moyen de celui-ci, ainsi pas de raté ! 

Recettes 

Une bonne centaine de recettes pré établies sont proposées par le robot. Elles sont rangées en quatre parties : entrées, plats, desserts et ma favorite : recette express. Puis elles sont triées par ordre alphabétique. Personnellement, j’ai adoré les risottos, ils sont à tomber par terre ! J’ai été étonné de voir que l’on pouvait également faire du sucré ! Le choix est un peu plus réduit que pour les entrées et plats, mais c’est déjà pas mal. 

Manuel

Cela correspond en fait au mode de cuisson. Quatre modes de cuisson apparaissent : sous pression, classique (doux/mijoter/dorer), réchauffer, maintien au chaud. Vous pouvez donc utiliser le robot comme une poêle, à ciel ouvert si je puis-dire ! Je trouve ça assez incroyable d’avoir toutes ces options sur un seul robot. Je les ai toutes testées et honnêtement, je n’ai rien à redire, si ce n’est : TOP !

Favoris 

Cette option vous permet de gagner du temps. Lorsque vous avez apprécié une recette, il est facile de l’ajouter en favori. Cela permet de la retrouver à la vitesse de l’éclair en temps voulu. 

Cliquez ici pour plus d’infos ou le commander.

Démonstration en vidéo de l’utilisation Cookeo

Pour illustrer mes propos, je vous partage la recette que j’ai préparé l’autre soir : une cuisse de pintade à l’orange avec un écrasée de pomme. Le robot cookeo m’a vraiment facilité la tâche.

Description des étapes, avec le robot Cookeo, pour la recette « Cuisse de pintade, sauce à l’orange et son écrasé de pommes de terre et navet ».

Au préalable, j’ai épluché mes pommes de terre et mon navet. Puis j’ai effectué une cuisson sous pression avec le robot. J’ai sélectionné l’ingrédient pommes de terre, puis le mode de cuisson « sous pression » sur l’écran de contrôle.

J’ai placé le panier vapeur en y insérant les pommes de terre et le navet. Comme demandé, j’ai versé 200 ml d’eau et j’ai refermé le couvercle. Une vingtaine de minutes plus tard, le robot m’alerte que la cuisson est terminée. Je sors le panier vapeur, et j’écrase le tout en purée.

Je m’attaque à l’autre partie du plat. Je choisis le mode de cuisson pour dorer sur le tableau de contrôle. En attendant que la cuve chauffe, j’émince l’oignon et l’ail. Le robot m’indique que la cuve est prête à recevoir les aliments. Je les ajoute donc avec la cuisse de pintade.

Je choisis de les dorer 3 minutes, à couvercle ouvert. Une fois, les 3 minutes écoulées, Cookeo m’alerte et me propose de poursuivre la cuisson sous pression. J’ajoute 200 ml d’eau et le jus d’une orange. Je ferme le couvercle et appuie sur le bouton OK pour démarrer la cuisson sous pression. 15 minutes suffiront pour cuire parfaitement la cuisse de pintade.

Note : je n’oublie pas de vider le petit réservoir violet à l’arrière de l’appareil. grâce à Cookeo qui sonne une alarme, pas de quoi s’inquiéter.

Cliquez ici pour plus d’infos ou le commander.

Ce que je préfère dans le robot multicuiseur Cookeo : 

La vitesse ! Vous avez sûrement compris que j’aime gagner du temps, et que passer des heures en cuisine ce n’est pas mon truc. 

Je suis le genre de nana qui cherche sur Google « repas en moins de 15 minutes » mais qui est toujours déçu entreles timings annoncés et la réalité. C’est le jeu, quand on ne maîtrise pas une recette, on ne va pas aussi vite que prévu. 

Sauf qu’avec Cookeo, c’est différent, vous ne perdez pas de temps à chercher comment faire telle ou telle chose puisqu’il vous guide, de A à Z. Généralement, il y a une ou deux étapes avant de tout mettre dans le robot, et hop, il se charge du reste ! Qui a déjà fait un risotto en 12 minutes (Timing tout compris) ? Et oui, le goût est là ! 

Conclusion 

À chaque fois que je me suis servie du robot, je me suis dit « c’est quand même bien pratique ». C’est vraiment la réflexion qui été faite. 

Je ne dirais pas non plus que c’est un outil indispensable dans la cuisine, puisque jusque-là, je faisais sans. 

Cela dit, si vous avez peu d’espace chez-vous, cela peut-être la solution ; je pense notamment aux cocottes, à l’ultra cuiseur vapeur et autres gros accessoires de cuisines très encombrants. 

Je pense aussi aux étudiants qui n’ont pas toujours une kitchenette. Au lieu d’investir dans deux plaques, des poêles, et des casseroles, le Cookeo prend moins de place et a plus de fonctions. 

Je pense aussi à ceux qui ne s’y connaissent pas trop en cuisine. Avec le Cookeo, on peut cuisiner de délicieux plats, facilement. Même la recette de la blanquette de veau figure dans les recettes pré-enregistrées par l’appareil ! Il suffit de suivre les instructions du robot qui sont écrites sur l’écran de contrôle. 

En général, à part éplucher et découper, vous n’aurez qu’à placer le tout dans la cuve. De quoi impressionner son entourage !

Cliquez ici pour plus d’infos ou le commander.


Si vous hésitez à investir dans un robot Cookeo, j’espère que cet article vous aura été utile. Je m’en sers quasiment tous les jours ! C’est un vrai gain de temps pour moi. Si vous avez des questions, laissez-les moi en commentaires, je serai ravie d’y répondre.

Marie

Comments (1)
  1. Pingback: Manger sainement avec un budget serré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *