L’avez-vous senti, cette vague de froid ? Elle vient d’arriver. Le nez rouge, les dents qui claquent, les frissons… Brrr déjà qu’il ne fait pas bien jour, à l’heure où vous enfilez votre manteau pour rejoindre votre bureau, si en plus, le froid s’invite… 
Bonne nouvelle, j’ai quelques astuces pour vous permettre d’accueillir ce froid hivernal et de ne presque plus le sentir !

S’habiller efficacement pour lutter contre le froid

Évidemment, je ne vais pas vous dire de bien vous couvrir : manteau, écharpe, bonnet, gants… Ça va de soi. Cela dit, vous pouvez soit investir dans des sous-vêtements thermiques (très efficace), ou opter pour un débardeur sous vos t-shirts et pull. Rentrez-le bien dans votre pantalon pour éviter que le froid ne se faufile jusqu’à votre peau. 

Attention à vos extrémités, c’est de là que le froid vous transperce.

Hydratation corporelle

Sur le plan physique, le froid assèche la peau, en particulier celle du visage et des mains. Pour lutter contre ce phénomène de peau qui rougit et qui tiraille, il faut l’hydrater… Avec des crèmes et des soins adaptés. Prenez également soin de vos cheveux, en les enveloppant dans un bonnet quand vous sortez, mais aussi en prêtant attention à leur hydratation. 

N’oubliez pas, l’hydratation se travaille en majeure partie de l’intérieur : boire de l’eau, en quantité suffisante est primordial, et cela, avant d’en ressentir la soif ! 

Boire une boisson chaude pour se réchauffer

Cette technique, on l’aime tous. Ça réchauffe les mains et presque instantanément après l’avoir bu, on en ressent les effets sur son corps. 

Cependant, c’est contre-productif ; la boisson chaude donne à notre organisme une information erronée : celui d’avoir chaud. Le cerveau réagit en ajustant sa température interne : il active la transpiration, qui a pour effet de refroidir le corps. 

Ce principe explique pourquoi les populations vivant dans les déserts ont l’habitude de boire du thé très chaud. Il s’agit du meilleur moyen naturel pour faire descendre la température de l’organisme.

Respirer par le nez 

On n’y pense pas, mais respirer par le nez est un bon moyen pour se protéger des risques de toux. Cette technique empêche le froid de créer une inflammation au niveau de ta gorge.

Alimentation hivernale 

Le froid incite votre corps à consommer plus d’énergie, surtout si vous passez pas mal de temps dehors. Il ne faut pas culpabiliser d’avoir plus faim, c’est normal. Votre corps en a besoin. Si vous ne lui donner pas suffisamment de calories, vous aurez encore plus froid. 

Pour lutter contre les petits rhumes hivernaux, vous pouvez miser sur une alimentation anti-inflammatoire grâce aux aliments comme le gingembre, le citron, ou les épices et herbes comme la cannelle, le thym, le curcuma ou le piment (excellent, le piment, si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter mon article sur le sujet). 

Lutter contre le froid, grâce au sport 

Moins vous êtes en mouvement, plus vous aurez froid. Le sport relance la machine (votre corps) et l’énergie mise en œuvre vous réchauffe. Il ne s’agit pas de faire du sport toute la journée, simplement, pensez-y, quand le froid s’installe en vous, il est temps de se réactiver. Quelques flexions peuvent suffire, mais pratiquer une activité physique, c’est encore mieux : les bienfaits ne se limitent pas qu’à votre température corporelle, vous le savez 😉

Travailler sur son mental 

Essayez de pratiquer la visualisation. Fermez les yeux et imaginez-vous dans un lieu chaleureux. Essayez d’aller au maximum du concept en prêtant attention aux détails et aux ressentis. 

Vous pouvez également écouter de la musique estivale pour réchauffer votre esprit. 

Enfin, restez positif, il n’y a pas que l’été pour être heureux ! On arrête les excuses et on se bouge, votre vie ne s’arrête pas en hiver !


Que faites-vous pour lutter contre le froid ?

Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *