Le petit-déjeuner fait débat : indispensable ou pas ? Rester sous la couette jusqu’au dernier moment pour filer au travail – le plus tard possible – le ventre vide, ou se lever 30 min plus tôt ? J’en connais qui n’hésiteront pas longtemps pour répondre ! Et bien, si vous êtes un(e) lève-tard, j’ai peut-être une bonne nouvelle pour vous ! 

Le petit-déjeuner est-il incontournable ?

Enfant, vous avez sans doute entendu « ne pars pas le ventre vide ! » ou « fais-toi une tartine ! ». Le petit-déjeuner est vite venu s’ancrer comme LE repas à ne pas manquer. D’ailleurs, aujourd’hui, vous vous réveillez avec appétit vous adorez ce moment. Ou à l’inverse, ce n’est vraiment pas votre tasse de thé, vous esquivez volontiers ce moment, de toute façon vous n’avalerez rien à part un café.

Je vais tout de suite vous rassurer : il n’y a pas d’équipe gagnante, du moment que c’est bien fait.

En fait, le petit-déjeuner est dit essentiel, car ce repas survient suite à une “longue” période de jeune qui n’est autre que la nuit. Pour ceux qui ont une sensation de faim en se réveillant, il est important de prendre le temps de donner à son corps ce dont il a besoin, pour ceux qui n’ont pas faim, tout va bien, chacun réagit à sa façon. Je vous présente donc, deux cas de figure :

« Je ne petit-déjeune pas » :

Dans le cas ou votre estomac, préfère rester tranquille, sauter le petit-déjeuner n’est pas grave du tout. Tant que vous ne ressentez pas de sensation désagréable au cours de la matinée. Toutefois, il faudra que veiller à bien répartir vos apports nutritionnels sur les autres repas de la journée pour ne pas se retrouver en déficit calorique. 

Aussi, veillez à ce que votre activité physique ne soit pas trop importante dans la matinée si vous n’avez pas l’habitude de sauter un repas. Personnellement, je prends mon petit-déjeuner tous les matins, car j’en ressens le besoin, mais chacun d’entre nous est unique et nous avons nos propres fonctionnements. Du moment que la démarche est saine, je pense qu’il n’y a pas de soucis.

Un café et ça file !

Il me semble bon de faire un aparté pour ceux et celles qui n’ont pas faim tôt le matin, mais qui vers 10h30/11h ont soudainement “un petit creux”. Vous pouvez vous prévoir une collation équilibrée. Tout bonnement. Cela peut-être un petit tupperware avec des gâteaux maisons (équilibrés, c’est mieux), des fruits, du fromage blanc, un petit granola, peu importe, tant que vous apportez à votre corps ce dont il a besoin. 

Petit-déjeuner à emporter, pour les ventres qui gargouillent plus tard…

« C’est quoi un bon petit déjeuner ? »

Pour ceux qui ont faim, et qui prendront le temps de manger, voici les indispensables selon moi d’un petit-déjeuner :

Le petit déjeuner commence par une boisson pour se réhydrater :

Par exemple de l’eau, du thé, ou une infusion. Si le café est un incontournable pour toi, saches qu’il faudra impérativement le boire avec un verre d’eau car il déshydrate. Personnellement, mon premier réflexe en me réveillant est de boire un grand verre d’eau, voire deux.

Note, il est préférable de ne pas boire votre thé pendant les repas, mais plutôt entre les repas.

Un petit-déjeuner sans fruit, c’est un cerveau raplapla.

Il apporte des fibres, des vitamines, des minéraux et de l’eau (il t’aide donc aussi à rester hydraté.). Il t’apporte également une dose de sucre très bien assimilée par l’organisme, et dont nous avons besoin. Plus précisément pour notre cerveau. Je parle du fructose. C’est donc parfait pour réveiller sa tête !

En hiver, j’adore consommer des clémentines

Note : Attention, si tu achètes ton jus de fruits dans la grande distribution, il est fort probable que tu y retrouves beaucoup de sucres ajoutés. Pas bon. Si tu le fais maison, il te faudra plus d’un fruit pour faire un verre, le risque ici est de consommer plus que nécessaire. Il est donc préférable de se faire un petit verre. Mais le mieux, bien sûr, reste de manger un fruit, tout simplement.

Un petit-déjeuner se veut protéiné …

Une source de protéine : Les protéines sont un des macronutriments essentiels au bon fonctionnement de ton corps (système immunitaire) et permet de renouveler et réparer les tissus. Tu peux opter pour du fromage blanc, du yaourt de brebis, des œufs, du saumon, les sources sont nombreuses, encore faut-il choisir celles qui passent le mieux le matins… Moi j’adore les œufs, je ne m’en prive pas. D’ailleurs, si vous vous demandez si vous pouvez manger des œufs tous les jours ? je vous laisse cliquer sur le lien.

Note : Si ces éléments sont un peu difficiles à intégrer dans ton petit-déjeuner, tu peux te tourner vers des protéines en poudre pour agrémenter un porridge ou une préparation de pâte à pancake par exemple. Bien que pour être honnête, je privilégie les aliments bruts autant que possible.

Le petit-déjeuner parfait n’exclut pas le gras !

Des lipides : le gras n’est pas à bannir, je le redis, il est indispensable à notre organisme. Il suffit de se tourner vers les bons lipides. Le choix est large : oléagineux, beurre de cacahuète ou autre (oui le beurre tout court c’est ok), avocat, saumon, graines… Bon au début, je te l’accorde, évincer le gros pot de pâte à tartiner, c’est un peu dur. Bonne nouvelle, la compo n’est franchement pas systématiquement dégueu ; il faut lire les étiquettes, sinon j’ai une excellente recette de pâte à tartiner maison pour vous ! N’oubliez pas de vous faire plaisir aussi, le topping ne doit pas non plus être tristoune, si vous avez envie d’un lourd plaisir, allez-y. La frustration, ce n’est jamais bon. Puis ça va, c’est le topping !

De l’énergie dans votre petit-déjeuner

Des glucides : Pour faire simple, vous pouvez vous tourner vers du pain, moi j’aime varier la farine du pain. Mais il y a aussi les céréales. Toutefois attention, les chocotrucs et toute la team c’est une belle arnaque. 90% des céréales « minceurs » aussi. On préférera des flocons d’avoine (ou autre) et réinventer son bol (recette du muesli maison sur mon compte instagram @les_nutrinews . Oui parce-qu’il faut arrêter de croire que c’est uniquement de la nourriture de cheval, c’est super intéressant nutritionnellement parlant, et en plus, il existe une infinité de recettes à base de flocons d’avoine. Si vous n’aimez pas l’avoine, il existe les flocons de sarrasin, de millet, de quinoa et plein d’autres encore. Mais si vous n’aimez pas tout court, ne vous forcez pas hein !

céréales industrielles à éviter

Voilà mes 5 incontournables pour les matins ou l’on a faim ! Normalement, en fonction des quantités bien sûr, cela devrait vous caler, à moins d’avoir eu la main légère.

Retenez que le petit-déjeuner est loin d’être immanquable si l’on mange des bols de chocapitrucs en pensant se nourrir convenablement.


Et vous, que mangez-vous (ou pas) au petit déjeuner ?

Marie

Comments (1)
  1. Pingback: Recette avec des Weetabix Manger des weetabix autrement avec cette recette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *